L’intuition

Plus j’avance dans le programme, et plus je suis à l’écoute de mes intuitions.

Exemple, il m’est soudain apparu que je n’avais pas envie de faire un certain exposé au travail qui me mettait mal à l’aise. Et je me suis sentie très heureuse lorsque j’ai décidé de ne pas le faire.

Restait à expliquer pourquoi à la personne qui me l’avait demandé et j’ai pris plusieurs avis sur la façon de lui dire les choses en esquivant le problème.

Ce week-end, j’ai eu l’intuition que la bonne façon de lui dire les choses était de lui dire la vérité. Et ma peur de sa réaction s’est évanouie, et une fois de plus j’ai ressenti un grand bonheur.

Ce soir, mon intuition me portait à travailler mon programme, en reprenant mon livre fétiche « Douze étapes pour les codépendants » de Melody Beattie. Et je l’ai curieusement ouvert à la dixième étape, bien qu’on soit le 1er décembre (j’aurais logiquement dû me jeter sur la douzième !).

Et voici ce que je lis et qui s’applique si bien à ma vie aujourd’hui.

Continuer à s’aimer soi-même
… ne pas être honnête émotionnellement à propos de nos besoins et désirs – avec nous mêmes et avec les autres – est un tort…
… permettre à d’autres de nous contrôler, nous et nos vies, est un tort…
… Sommes nous devenus effrayés et honteux de nouveau ?…
… Est-ce que nous nous permettons de ressentir ? De ressentir notre colère ?
Est-ce que nous faisons des choses pour nous-mêmes qui nous font nous sentir bien ?
Est-ce que nous sommes honnêtes avec les autres et est-ce que nous établissons les limites dont nous avons besoin ? Est-ce que nous nous faisons confiance ainsi qu’à notre Puissance Supérieure ? Est-ce que nous sommes au clair à propos de ce que nous voulons et de ce dont nous avons besoin ?…

Je crois que l’intuition fait partie des promesses de notre programme !