Les programmes en 12 étapes ont aidé des millions de personnes à travers le monde à se rétablir de l’alcoolisme, de ses conséquences, de la codépendance, et d’addictions diverses et variées.

Les fondateurs des Alcooliques Anonymes, influencés par le groupe d’Oxford, ont écrit ce programme de rétablissement qui peut se décliner avec des variations minimes pour tous, et être efficace dans tous les domaines de la vie.

Nous autres, codépendants, souffrons de la même maladie que l’alcoolique, maladie de la peur, de la non-expression des sentiments, de la non-communication, du manque de confiance en soi.

La participation à des groupes en Douze étapes, et le travail autour du programme (lecture, introspection, discussion) est parfois le seul remède à notre maladie.

LES 12 ETAPES AL-ANON

L’étude de ces Étapes est essentielle au progrès dans la pratique du programme Al-Anon. Les principes qu’elles renferment sont universels et s’appliquent à tous, quelles que soient leurs croyances personnelles. Dans Al-Anon, nous nous efforçons d’acquérir une compréhension de plus en plus profonde de ces Étapes et nous prions pour avoir la sagesse de les appliquer dans notre vie. 

1ère Etape : Nous avons admis que nous étions impuissants devant l’alcool – que notre vie était devenue incontrôlable.

2ème Etape : Nous en sommes venus à croire qu’une Puissance supérieure à nous-mêmes pouvait nous rendre la raison.

3ème Etape : Nous avons décidé de confier notre volonté et notre vie aux soins de Dieu tel que nous Le concevions.

4ème Etape : Nous avons procédé à un inventaire moral, sérieux et courageux de nous-mêmes.

5ème Etape : Nous avons avoué à Dieu, à nous-mêmes et à un autre être humain la nature exacte de nos torts.

6ème Etape : Nous avons pleinement consenti à ce que Dieu élimine tous ces défauts de caractère.

7ème Etape : Nous Lui avons humblement demandé de faire disparaître nos déficiences.

8ème Etape : Nous avons dressé une liste de toutes les personnes que nous avions lésées et consenti à leur faire amende honorable.

9ème Etape : Nous avons directement réparé nos torts envers ces personnes, quand c’était possible, sauf lorsqu’en agissant ainsi, nous pouvions leur nuire ou faire tort à d’autres.

10ème Etape : Nous avons poursuivi notre inventaire personnel et promptement admis nos torts dès que nous nous en sommes aperçus.

11ème Etape : Nous avons cherché, par la prière et la méditation, à améliorer notre contact conscient avec Dieu, tel que nous Le concevions, Le priant seulement de nous faire connaître sa volonté à notre égard et de nous donner la force de l’exécuter.

12ème Etape : Comme résultat de ces étapes, nous avons connu un réveil spirituel et nous avons essayé de transmettre ce message à d’autres et de mettre ces principes en pratique dans tous les domaines de notre vie.

16 réflexions sur “12 étapes

  1. j aimerais faire un intensif de fin de semaine debutant le vendredi jusqu au dimanche baser sur les douze etape d alcolique anonyme afin de faire une 4 et 5. svp m envoyer des endroit ou il le font merci

    bon 24 heure

  2. Bonjour, vous avez sûrement plus d’information que moi au sujet des intensifs, car à ma connaissance il n’y en a pas en France. Je suis preneuse de toute information concernant l’Europe francophone.

  3. Je crois que j’en approche mais c’est un processus très lent qui demande des années de pratique du programme de rétablissement, avec des avancées puis des rechutes. L’expérience des autres me donne des idées et de la force pour avancer, me « nourrir » de belles choses plutôt que m’obséder.

  4. Je suis très émue de lire ce blog et de lire les 12 étapes. Je suis sur le point d’être contactée pour ma part par les débiteurs anonymes, en attente d’un mail en réponse au mien. Je me reconnais en vous tous, et je n’ai compris cela que cette année. Mais j’ai attendu avant d’agir et j’ai replongé il y a deux mois. J’ai alors davantage pris conscience de ce qui est la 1ère étape… Cela m’a fait contacté les DA le week-end dernier par mail. C’est comme une immense lueur d’espoir que de savoir que cette fraternité existe. Mais je voulais aussi dire par ce message que je ne connais que trop la puissance de ces étapes, avant même de les avoir vécue avec DA : la recherche spirituelle, et le fait de trouver en moi l’humilité a toujours été mon socle et lorsque je sombre, c’est lorsque je ne lui laisse plus place dans ma vie. C’est elle qui me maintient depuis une semaine à nouveau, ainsi que le fait d’enfin « agir » auprès de DA. Merci à vous, infiniment.

  5. Oui le programme en douze étapes est un programme spirituel qui s’applique à tous, et nous avons tellement besoin de spiritualité.
    Merci pour ce message à un moment où je m’interroge un peu sur le devenir de ce blog, étant à cours d’inspiration.

  6. Je comprends tout à fait, ce n’est pas forcément facile mais dites-vous bien que ce blog a déjà fait beaucoup et ça, ce n’est pas rien. Si vous devez l’arreter pour passer à autre chose, c’est compréhensible, et normal, la vie vous le dira mais en attendant, merci encore de l’avoir fait, ne serait-ce qu’un temps. Ce temps a été (est) productif et vous avez beaucoup partager en le faisant.
    Votre blog m’a par exemple permis une première approche de la littérature AA, de découvrir des parcours et, comme je vous disais, de découvrir avec un grand bonheur que ce que j’avais pressentie comme des actions salvatrices sont réellement considérées comme telles par la fraternité… J’ai tellement l’impression de rejoindre un port d’attache, en voyant, lisant, toutes ces personnes en qui je me reconnais et pour qui j’éprouve une énorme affection instinctive. Je suis pour ma part aussi aidée par le Travail, que Katie Byron a mis en place suite à une grave dépression et qui permet de prendre du recul sur les pensées qui tournent parfois en boucle (et les idées toutes faites). Ce qui est amusant, c’est qu’elle n’applique pas le mot de spiritualité à cet exercice, tout simplement parce qu’elle le voit davantage comme une gymnastique de l’esprit peut-etre, qui entraine de vraies remises en question de soi. Mais il n’empeche que cela se rapproche beaucoup et des 12 étapes par bien des aspects et de plusieurs principes philosophiques ou religieux…
    Je veux en venir au fait qu’Il y a une véritable universalité qui se dégage des 12 étapes, quelques chose de très fort et qui, comme pour le Travail, comme pour ces principes spirituels de tous horizons, aide à trouver le merveilleux sentiment d’humilité. Pour l’instant, pour moi, par flash plus ou moins longs – de quelques instants 😉 à plusieurs jours « miraculeux » , il y a quelques mois (ça ne s’est encore jamais reproduit si longtemps). Mais je n’ai pas été assez forte pour résister et j’ai refait des crises, durant lesquels, je me sens incapable d’entendre la petite voix en moi. A très bientot (je vous dirais dès que je serais en contact avec DA, hier je n’avais pas encore de réponse)

  7. bonjour je m apel anas je suie malade alcolique.j ai arrete de boir ca fait 32jours.et j aimerai bien etre aider a poursuivre ma vie son alcool

    1. tu sais mon ami les meetings sont la pour nous implique toi dans les meetings et tu continueras ta sobriété dans l amour seul on ne peut rien on est condamné le choix t appartient mon ami

    1. Bonjour, les intensifs n’étant pas dans les programmes officiels de nos fraternités respectives, je vous envoie par mail privé l’adresse de quelqu’un qui connaît quelqu’un…
      Amicalement

  8. Bonjours je suis une nouvelle dans la fraternité et j’essaye de comprendre c’est quoi un défaut de caractère !? Merci 🙂

    1. C’est ce que les psys appellent des « troubles » apparentés à la schizophrénie : troubles anxieux (dépression), troubles obsessionnels compulsifs (boulimie, anorexie, et autres), troubles de personnalités (personnalité limite), Et les manies, dont la gèremanie (manie de tout vouloir gérer et contrôler partout, tout le temps), elle gère et elle mène = Gère-Mène !

  9. Bonjour, il y a sans doute des milliers de réponses possibles, que vous rencontrerez au fil du temps… Suggestion : ça peut être une qualité exagérée… ou bien une attitude qui nous a servi longtemps à vivre dans un contexte difficile, et dont nous n’avons plus besoin…

  10. La lecture simple de tout ce qui est écrit sur l’une ou l’autre des douze étapes ne suffira jamais à amorcer un véritable changement dans notre vie et à nous libérer de notre maladie. Notre but est de faire de ces étapes une partie intégrante de nous-mêmes. Pour cela, il nous faut les travailler. Je partage mon travail des douze étapes sur mon blog : http://www.murdefeu.fr/mon-retablissement-de-la-dependance-aux-drogues/travail-des-12-etapes-de-narcotiques-anonymes/sommaire/

    1. Je suis tout à fait d’accord, nos programmes sont des programmes d’action et de travail, la lecture seule ne suffit pas. J’invite tous les lecteurs à aller apprendre des partages de Murdefeu.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s