Tout le monde connaît les Alcooliques Anonymes, mais peu de gens savent qu’il existe une aide pour l’entourage.

L’alcoolisme est un mal familial qui affecte grandement l’entourage du malade. Des enfants d’alcooliques ont dit avoir davantage souffert de la codépendance contrôlante de leur mère que de l’alcoolisme de leur père.

Si vous vivez auprès d’un malade alcoolique (conjoint, enfant, parent, ami), il vous faudra admettre que cela vous a rendu malade aussi, et que vous avez besoin de vous soigner…

A Al-Anon, on commence à poser ses valises car les autres nous comprennent…

Puis on découvre une amitié authentique et exceptionnelle…

Enfin, on va pouvoir à son rythme, s’intéresser au programme de rétablissement en douze étapes.

5 réflexions sur “Al-Anon

  1. Lien créé ce jour sur Al-Anon Lorraine permettant d’arriver sur ce blog dont les articles publiés permettent de bien appréhender le programme Al-Anon et de comprendre la maladie qui affecte l’entourage du malade alcoolique…

  2. J’ai lu certains de vos articles. Je pense que ce programme est utile aussi aux non alcooliques, c’est à dire à toute personne en souffrance qui aurait besoin de se débarrasser de la peur et de la culpabilité.

    Il y a une association bâti aussi sur le programme en 12 étapes pour les dépendants sexuels. Savez-vous si ça existe aussi pour d’autre affliction, par exemple, les complexes, les peurs, etc.

  3. Bonjour, le programme en douze étapes bénéficie déjà aux Al-Anon qui ne sont pas des alcooliques mais des proches d’alcooliques. Il est utile à tous dans tous les domaines. Il est appliqué également par les ABA (anorexiques boulimiques anonymes), OA (outremangeurs anonymes), débiteurs anonymes, dépendants affectifs anonymes. Je suis sûre qu’il pourrait être appliqué sur les complexes et les peurs, mais il n’y a pas encore à ma connaissance, d’associations structurées autour de ces thèmes.

  4. J’ai connu Al Anon voila un an j’y ai trouvé bcp de ressemblance a se que je vivais a se moment j’ai cru que slt lire qqs ligne et me revoilà repartis en pensant que j’étais assez forte pour m’en sortir toute seule comme une grande . Me revoilà au même point j’ai bcp de difficulté a vivre la dépendance de mon fils et de vivre au coté d’un homme que j’aime de tout mon cœur mais que lui aussi a des problemes de dépendance malgré les efforts qu’il fait je m’acharne a en vouloir plus que chaque instant soit merveilleux je travaille pour me trouvé des moments a moi me faire plaisir j’ai encore des failles mais je m’accroche en me disant un jour a la fois même un moment a la fois et que ma puisssance superieur m’aide a vivre pleinement. Merci juste d’avoir écris se message me fais un bien énorme!!!d’une codépendante

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s