La codépendance, une question de limites

La question des limites est une des caractéristiques primaires de la codépendance, nous dit Melody Beattie dans « Au delà de la codépendance ». C’est à dire que le codépendant a du mal à définir où il finit et où commence l’autre personne. Par exemple, nous pouvons avoir du mal à définir la différence entre nos sentiments, nos problèmes, notre responsabilité et les sentiments, problèmes, responsabilités de quelqu’un d’autre. Souvent le problème n’est pas que nous prenions la responsabilité pour les autres, mais que nous nous sentons responsables pour eux. Notre capacité à nous définir et à nous distinguer nous-mêmes des autres, est flou. Les frontières qui nous entourent sont floues. Les gens dont les limites sont faibles, semblent « prendre » ou absorber les sentiments des autres, comme une éponge absorbe l’eau.

Ci-dessous un petit cadeau !

liste-de-retablissement2014

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s