J’ai hérité de ma famille dysfonctionnelle un regard hyper-critique sur les autres et la croyance que je détiens la solution pour toutes les situations.

C’est difficile quand on a une mère référence absolue dans des domaines aussi variés que le bon goût artistique, l’éducation des enfants, et la gestion de son temps, d’avoir une conversation qui porte sur autre chose que les commérages. C’est peut-être pour cela que les rencontres avec ma mère dérangent quelque peu ma sérénité intérieure. J’en suis à un stade où je suis déstabilisée par tout ce qu’elle me raconte sur les façons d’agir erronées (selon elle) des membres de sa famille. J’ai du mal à ne pas proposer moi aussi des solutions surtout quand elle me demande : Comment lui faire comprendre ? car j’ai longtemps été moi aussi celle qui a toujours raison.

Or, il est dit dans la formule de clôture des réunions Al-Anon :

Qu’il n’y ait pas de commérages ni de critiques. Au contraire, laissez grandir en vous un jour à la fois la compréhension, l’amour et la paix inspirés par le programme.

La page du 24 mai du livre « De l’espoir pour aujourd’hui » me rappelle que mes relations avec ma famille seront plus aimantes si je cesse de me concentrer sur les autres, si j’arrête de me laisser obséder par eux et de me lamenter sur ce qui ne va pas.
Je sais aussi, par la fréquentation de membres des fraternités anonymes que certaines personnes ne peuvent pas supporter qu’on leur dise ce qu’ils ont à faire et donc que tout conseil non sollicité ne pourrait être que contre-productif.
Le seul moyen que j’ai de lui faire comprendre, c’est d’avoir une attitude aimante, de me concentrer sur moi et d’appliquer le slogan « Vivre et laisser vivre« .

Publicités

2 réflexions sur “Comment lui faire comprendre ?

  1. Besoin de ton aide…
    Alors voilà, je me présente : j’ai 25 ans, je suis fille d’une maman alcoolique et je vais aux réunions des Al-Anon depuis…4 réunions.
    Je ne peux y aller que tous les 15 jours et donc j’essaye de travailler ‘dans mon coin’. Mais je suis complètement perdue et j’ai besoin d’aide. C’est comme ça que je suis ‘tombée’ (et bien tombée) sur ton blog : je cherchais des infos sur la mise en pratique des 12 étapes Al Anon.
    Parce que voilà : j’aimerais commencer le programme et pouvoir discuter des étapes, les premières pour l’instant, car j’ai une traduction à moi des étapes (non, je n’aime pas le mot « Puissance supérieure », donc j’essaye d’adapter les étapes selon mes croyances).
    Je trouve ton blog admirable, je vais le lire avec attention !
    J’ai cherché à te joindre par email car j’aimerais beaucoup correspondre avec toi en privé mais je n’ai trouvé de formulaire email nulle part sur ton blog…Donc je passe par les commentaires, en espérant que toi, tu auras accès à mon adresse email *sourire*
    Je ne sais par où commencer, j’aimerais moi aussi avoir un journal comme le tien (mais pas sur le net; je n’en ai pas le courage *sourire*).
    Merci d’avance pour la main que tu tends et que je serre *sourire*
    Liberty (j’ai pris ce pseudo car la « maxime » qui me touche le plus est « Vivre et Laisser vivre »…’Liberty’, ce pseudo me rappelle que je dois vivre pour moi, et laisser vivre, laisser la liberté à mes proches (et surtout à ma maman alcoolique)de vivre leur vie comme ils l’entendent, même si elle s’auto détruit…
    A bientôt j’espère, via ce blog et via email

  2. Bonjour Liberty,
    Je t’ai répondu, vérifie tes mails indésirables !
    Ceux qui écrivent sur le net n’ont pas toutes les clés, ne sont pas forcément plus avancés ni plus à même de bien vivre le programme.
    Il ne faut pas oublier de regarder autour de soi tous les outils disponibles : la littérature, les informations du site d’Al-Anon, les réunions en ligne, les téléphones des amis du groupe…
    C’est de ta responsabilité de te trouver une marraine : une personne accueillante avec qui tu te sens à l’aise, disponible (le plus rare), un partenaire égal dans le rétablissement et avec qui la relation de confiance durera la saison qu’il faudra (voir le dernier post du Passant Anonyme).
    Pour moi, la première étape était acquise lorsque j’ai poussé la porte d’Al-Anon, mais ce n’est pas le cas pour tout le monde.
    Bonnes 24h.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s