Une amie Al-Anon m’a dit que la littérature Al-Anon était la seule autorisée à privilégier, car c’était la puissance supérieure d’Al-Anon qui en dictait l’écriture.

Soit, mais qui peut prétendre n’être qu’Al-Anon ?

Les enfants d’alcooliques ont de fortes chances d’être codépendants.

Et un Al-Anon peut aussi être alcoolique, outremangeur, dépendant des narcotiques.

Al-Anon dit aussi : prenez ce qui vous plaît et laissez le reste. Alors, dans les différentes littératures, je prends ce dont j’ai besoin pour avancer. Le livre « Douze étapes pour les codépendants » m’aide beaucoup.

Il me semble qu’Al-Anon aurait tout à gagner à ne pas se séparer des autres programmes en douze étapes.

Par contre, je suis tout à fait d’accord de ne pas lire Jacques Salomé en réunion.

Al-Anon ; douze etapes ; codependance

Publicités

2 réflexions sur “Littérature Al-Anon

  1. « Autre documentation aux réunions. Il y a de nombreuses publications provenant de l’extérieur sur l’alcoolisme, la religion et la philosophie, qui attirent les membres en tant qu’individus. De brefs extraits de telles parutions peuvent faire partie de leur témoignage personnel aux réunions. Dans un esprit d’unité, il est suggéré que seule la documentation Al-Anon/Alateen approuvée par la Conférence soit utilisée et étalée aux réunions.

    Il est bon de se rappeler que toute la documentation AA est rédigée pour des alcooliques et selon leur point de vue et qu’elle n’est pas de la documentation Al-Anon/Alateen approuvée par la Conférence. Se baser sur des opinions exprimées dans des publications AA et d’autres publications de l’extérieur peut déformer l’approche Al-Anon du programme, particulièrement pour le nouveau venu. (Voir Ici, parlons Al-Anon, Pourquoi une documentation Al-Anon/Alateen approuvée par la Conférence? et L’alcoolisme, un mal familial). »

    Extrait de: « Le manuel de service Al-Anon Alateen 2002- 2004 », p. 82. Copyright Al-Anon Family Group Headquarters, Inc. 1992, Révision 2002. Usage limité par permission écrite de Al-Anon Family Group Headquarters, Inc.

  2. Le commentaire que j’ai posté précédemment et relatif à la littérature vise simplement à rappeler les Traditions qui à mon sens ne sont pas « dogmatiques » mais visent à structurer notre Fraternité.
    Je pense que ces Traditions doivent être respectées car c’est grâce à elles que le mouvement perdure depuis plus de 50 ans.
    Pour ma part, lorsque je suis arrivé à ma première réunion, totalement désemparé, je n’aurai vraiment pas souhaité que l’on me parle de littérature des OA ou des NA (même si tout ceci peut être fort intéressant par ailleurs).
    Mon problème à moi, ce jour-là, c’était l’alcool de mon épouse et je suis bien heureux que les ami(e)s qui m’ont ainsi accueilli à ma première réunion, soient resté concentré(e)s sur ce sujet.
    Bien sûr, dans la vie de tous les jours, je ne suis pas qu’Al-Anon, mais en réunion Al-Anon, je demeure concentré sur ce qui m’y amène et j’essaie de me souvenir des buts pour lesquels j’appartiens à cette Fraternité.
    Bien amicalement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s