Ce soir, une nouvelle personne doit venir assister à la réunion. Je me suis mise à bander ma volonté comme un arc, et à répéter mon discours pour espérer lui faire passer le message : Al-Anon peut l’aider, pourvu qu’elle revienne !

Mais non, décrispation. Il faut lâcher prise. Elle reviendra si elle est prête. En attendant, faire confiance à ma PS pour les mots qui sortiront de ma bouche.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s